SPORTING CLUB SAINT PIERRE DU MONT FOOTBALL : site officiel du club de foot de ST PIERRE DU MONT - footeo

Seniors 2 : QUAND ON AVANCE ON RECULE...

25 mars 2018 - 20:45

Bonjour à tous et aux autres aussi.

Nooooon.... Je ne vais pas entonner cette chanson graveleuse apprise au fond du bus de l'école de rugby ou dans la cour de récré de la communale. Y a des enfants aux yeux chastes qui lisent paraît-il. Non ce titre c'est juste un retour synthétique de notre après-midi à Capbreton. Sans gros mot bien sûr, toujours ma sainte éthique. La paillardise serait sans fondement en l'occurrence. Disons simplement que nous avons tous avancé montres, pendules et réveils entre samedi et dimanche et que nous avons reculé... au classement général de notre poule à l'issue du week-end. C'est aussi simple que ça. 

Entre deux averses, sur une pelouse qu'aurait appréciée la famille Manaudou, nos joueurs ont vite été submergés. Pas par l'émotion, juste par les 11 gars en face. Rapidement trempés jusqu'à l'os (le temps aussi sur la côte fait laid), ils n'ont pas livré un match d'excellente fracture. Pour le moins.

On ne pouvait donc rêver meilleur endroit, à quelques encablures des rouleaux océaniques, pour assister au naufrage. Mille sabords ! C'est quand même la première fois que je vois un bateau couler à l'intérieur des terres ! C'est vous dire ! Quand on assiste au désastre bien à l'abri dans les tribunes, avec café-crêpes s'entend, on a juste envie de rejeter le capitaine et ses moussaillons à la mer parce qu'ils font pas la maille. On leur souhaite de pourrir en cale sèche pour les semaines à venir. Pour un peu, on débuterait un élevage de requins puisqu'on a les premiers Mc Chicken gratos sous les yeux, les requins adorent les Mc Chicken. Surtout en short.

Il faut quand même leur reconnaître cette volonté de faire front collectivement. Je veux dire par là : pas un pour rattraper l'autre. Personne n'offre de solution, normal, personne N'A de solution ! L'électroencéphalogramme reste plat 90 minutes durant. Y a des jours où c'est très long 90 minutes ! Même en avançant d'une heure. Des pieds pas rassurés, des passes mal assurées. Des tirs pas cadrés, des joueurs qu'on finit par ne plus encadrer, la totale quoi ! J'arrête.

Et puis... Et puis vient la libération. Un but ? Non la fin du match. 5 à 0. Vlan !

Et là tout se remet à sa place. On prend conscience que la route du retour va être longue avec des losers. Et que finalement on s'en fout parce qu'on rigole bien dans le bus avec eux ! On réalise qu'après tout, on les apprécie autant qu'avant. Avant qu'ils soient aussi mauvais que cet après-midi. Alors peu à peu on retient la thèse de l'accident. On se dit qu'on touchera pas deux fois le fond comme ça. Enfin trois fois parce que c'est déjà arrivé une fois mais bon... 

Messieurs, lorsqu'on sort de prendre une déculottée, il faut bien se souvenir de retenir la leçon. mais il ne faut pas oublier d'oublier. Parole d'expert !

Merci pour le café-crêpes !

Merci à Adri, venu filer un coup de main aux potos et un coup de pied au poteau. On a frôlé l'extase !

Bonne semaine à tous et aux autres aussi.

A très vite.

jean

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU