SPORTING CLUB SAINT PIERRE DU MONT FOOTBALL : site officiel du club de foot de ST PIERRE DU MONT - footeo

T'ES LAID FOOT !

30 avril 2018 - 14:51

Bonjour à tous et aux autres aussi.

Allez j'avoue ! J'adore me faufiler à contre-courant et partir à gauche quand la foule se dirige à droite. Non pas par simple esprit de contradiction, même si j'excelle dans l'exercice, mais aussi pour vérifier que l'on a rien oublié de nauséabond sur l'aire de pique-nique.

Sportivement parlant, la journée d'hier est une des meilleures de la saison. Les réservistes s'imposent largement et avec la manière, face à l'entente Rion/Laluque (4/1) et l'équipe 1 assure la montée à l'échelon supérieur, couronnement d'une saison réussie. Alors vous allez vous dire : "Mais qu'est ce qu'il a le pisse-vinaigre ?".

Il a qu'il a vu et entendu des choses qu'il aurait préféré ne pas voir, ne pas entendre. Sachant qu'il n'est (je parle de moi vous suivez ?) pas lui-même en tout point et en toute occasion exempt de tout reproche, je sais de quoi je parle et cela vous donne une idée des fausses notes dans cette journée pourtant bien orchestrée. Il, donc moi, avons cependant la conscience tranquille sur ce coup-là.

L'appel à la mobilisation ayant été entendu, on trouvait, autour du terrain, le panel complet des lecteurs de Tintin : de 7 à 77 ans. Voire moins. Voire plus. J'ai pourtant la désagréable sensation d'avoir amené au cinéma des enfants de moins de 8 ans voir un film interdit aux moins de 16... Inadapté.

Dans ce sport comme dans tous les autres, s'il est aisé d'accepter la victoire, la difficulté demeure pour composer avec la défaite. Question d'intelligence, sportivité et maîtrise. Admettre la défaite ne se résume pas à une séance de sado-masochisme ou à un excès de faiblesse. L'admettre ne veut pas dire l'aimer. La vie elle-même n'est-elle pas faîte que de victoires et de défaites ? Allez y a quelques matches nuls aussi...

L'équipe rionnaise n'a pas su admettre qu'elle était tombée sur plus forte qu'elle hier. Plutôt que de constater ses propres lacunes ce groupe a choisi d'en rendre responsable un arbitre qu'il n'avait cessé d'haranguer et déstabiliser durant tout le second acte. Des invectives et des comportements à ne pas mettre entre toutes les oreilles et sous tous les regards. Je dis juste qu'il y a des coups de pied au cul qui se perdent. J'ai été nourri pendant 25 ans au sein de la famille du rugby. J'ai, je pense, moins entendu, en 25 ans de balle ovale, d'invectives de joueurs en direction de l'arbitre qu'en 90 minutes et quelques hier. Tout ça pour un putain de mauvais match de football ?  Et cela est arrivé si souvent en cette seule saison... Ridicules ces petits joueurs et pathétiques ces entraîneurs.

Les évènements survenus en cours de match de l'équipe fanion me confortent dans ma pensée que ce foot-là est malade. Je ne connais ni les responsables ni les victimes. Si ce ne sont ces enfants à qui on a dû dire : "Regarde ce qu'il ne faut pas faire, écoute ce qu'il ne faut pas dire !". Le remède sera éducatif ou ne sera pas. Je sais l'attachement qu'a ce club, ses dirigeants, ses éducateurs, aux vertus de respect et de sportivité face, entre autres, au corps arbitral et à l'adversaire, quels qu'ils soient. Quel drame faudra t'il pour que tout le monde s'y mette ?

Bravo à ceux qui se sont contentés de simplement jouer au football ce dimanche. Avec le talent qui est le leur et l'approbation qui est la nôtre. Puissent-ils continuer, comme ces enfants qui les admirent, à ne pas s'inspirer des dérives.

Bonne semaine à tous et aux autres aussi.

A très vite.

jean

Commentaires

Maryse Juzan 1 mai 2018 21:05

Super l article

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU